Un grand merci

Merci à personne et Klarinette pour leur analyse


Merci à Laxy pour son merveilleux design.
Et merci à tout nos membres pour leurs fidélités.

I can feel your breath, I can feel my death ~ Sansaï

 :: Rp Abandonné Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 29 Juil 2018 - 15:54

Feuille de personnage
Compétences de base:
Compétences acquises:
Equipements:
avatar
Admin > Stark > Longue nuit


☇ Arrivé(e) sur nos terres : 29/05/2018
☇ Messages : 163
Dragons : 153
Voir le profil de l'utilisateur https://shinysnotra.tumblr.com/


Kaï & Sansa

   
La neige tombait drue. Les terres au-delà du Mur subissaient bien pire, mais déjà cela paraissait insurmontable aux Suderons. Oh, il était vrai que le soleil tapait bien plus fort à Port-Réal, ce qui permettait d'ailleurs à la mode d'être bien plus développée, mais il y avait un certain sens d'élégance dans les fourrures et le noir du Nord. Le sentiment d'appartenance. La maison.

Le chemin était ardu à parcourir, la neige et la boue se mêlant en une gadoue infâme. Pour ceux ne connaissant pas leur route, il était facile de se perdre. Mes pas étaient assurés, cependant, mon chemin ne déviait aucunement. Je savais où j'allais. La seule note dissonante était l'absence de Lady. Elle me manquait terriblement. Tout ça à cause de ce petit prétentieux...

J'étais chez moi, dans le Nord et je pouvais enfin respirer. Les événements s'étaient précipités, après l'arrestation de Père et je n'avais pas encore eu le temps d'y réfléchir au calme. Malgré les manipulations de Cersei, malgré mes suppliques, Joffrey avait fait exécuter Père, sous peine de trahison soi-disant. Ce monstre m'avait fait admirer sa tête sur les remparts, jusqu'à ce que j'en sois malade, et encore plus. Oh, comme j'aurais aimé le pousser dans le vide... Mais Sandor Clegane m'avait retenue. Ç'avait été la première fois qu'il levait la main sur moi, ce petit roitelet. Suite à cela, je m'étais juré une fois, mais pas deux. Moi qui étais dévouée à être une bonne Lady, j'avais comploté, jusqu'à fomenter un plan. Pendant que Robb et Mère s'amusaient à conduire une guerre vaine, Bran était le Lord de Winterfell. Mais dans l'ordre de succession, j'étais avant lui... J'étais donc actuellement Lady de Winterfell par intérim. Et c'était tout à mon avantage, pour négocier avec les Lannister.

Oh, Cersei n'avait pas voulu écouter, au début, jusqu'à ce que je lui rappelle le prix d'une guerre. En échange de notre neutralité dans la guerre du trône, elle me laisserait partir et calmer les choses. Un contrat avait été signé, ainsi, si nous le trahissions, elle l'exposerait au monde. Le déshonneur serait sur nous. La famille Stark se parjurerait. Le Limier avait été détaché des services de Joffrey pour m'accompagner jusqu'aux frontières du Nord et il m'avait quittée sur les terres de Howland Reed, en me souhaitant bonne fortune.

À présent, j'avais continué ma route vers le Mur, dépassant Winterfell. Plus tard, lorsque je connaîtrai la situation au Mur, je pourrai revenir dans mon foyer. En attendant, pour le moment, je devais me rendre là-bas, rencontrer Lord Mormont, et m'entretenir avec Jon. Je le connaissais et la mort de Père avait dû le bouleverser. Il ne devait pas briser ses voeux. La famille Stark resterait unie et ferait face à l'Hiver arrivant.

Mes pas étaient lourds dans la neige, ma cape couvrant mon visage. La fatigue se faisait sentir. L'adrénaline m'avait fait tenir jusqu'à présent, mais le poids de ces derniers jours semblait s'abattre d'un seul coup sur moi. Je m'arrêtai, me posant sur une pierre quelconque, et je sortis ma gourde pour boire quelques gouttes. Las, elle était presque vide, et le voyage était encore long... Le désespoir me prit, je n'allais jamais y arriver seule ! Des points noirs se mirent à danser devant ma vision, et je fermai les yeux, tentant de me concentrer sur ma mission.

Soudain, j'entendis une voix au loin.

   


@Kaï Chai
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 16 Aoû 2018 - 12:29
Invité



I can feel your breath,
I can feel my death.
Sansa & Kaï




La mort de Renly Baratheon a été pour toi un réel choque ; L'effondrement de ton monde dont les fondations étaient déjà bien fragile. Elle a en effet marqué la fin de ton combat contre la faucheuse qui, depuis des années, souffle fraîchement dans ton dos. Ton heure est-elle venue? Seul le destin peut en décider ainsi, et le destin joue souvent des tours.
...
Tu étais prêt à soutenir Renly dans la guerre du trône, notamment dans la bataille qui l'opposait à son frère aîné ; Stannis Baratheon. Fier guerrier, muni de ton armure tu étais prêt à te battre à nouveau, jusqu'à ce qu'on annonce la nouvelle de sa mystérieusement mort. Est-ce ton père qui t'a à ce point maudit? Ou es-tu porteur de cette malédiction depuis ta naissance? Tous ceux que tu aimes meurt en effet autour de toi ; Ta famille, tes amis... tandis que toi tu résistes. Tu restes là, dans ce monde gris, las et seul.

C'est pour cela que tu as pris le chemin du Mur ; Pour une ultime chance - te reconstruire ou périr. Pour te soumettre au destin qui t'appelle au loin. Les pas de ta jument alezane sont lourds dans la neige, cette dernière craquelant sous ses épais sabots. Tu es hissé sur son dos tandis que, sur sa croupe, reposent deux bagages comportant vêtements et vivres. Tu as quitté la route du Roi, il n'y a aucun doute. Serais-tu perdu? Alors que tu observes les environs boisés tu te dis que ça en a tout l'air. Puis ton attention est soudainement attirée par une voix masculine qui fait échos entre les arbres. « C'pas prudent d'courir toute seule les bois mam'zelle. » Si tu ne comprends pas ce qui est dit exactement, tu constates surtout que tu pourras peut-être demander ta route. Alors, doucement, tu mets pieds à terre et, les rênes de ta jument à la main, tu zigzags entre les troncs jusqu'à apercevoir au loin une masse perchée sur un petit rocher, tremblotante, tanguante. Un homme vêtu de noir, et dont l'épée accrochée à la ceinture bascule à chacun de ses pas, se rapproche d'elle. Il ne semble pas seul, ses amis ricanant non loin de là. « Vous avez froid? Si vous m'montrez c'qui s'cache sous ses épaisses fourrure j'pourrais p'tetre vous réchauffer. » S'exclame l'énergumène, un sourire carnassier parant ses lèvres. Si tu comptes finalement et dans un premier temps tracer ta route pour ne pas avoir à nouveau des problèmes, où qu'elle te mène et ce sans te soucier du reste, tu ne peux t'y résoudre. Un lourd soupire s'échappe alors de tes lèvres, laissant s'envoler la fine brume qu'il créé au contact du froid.

« Hey! » Lances-tu pour attirer l'attention sur toi en te rapprochant d'eux, laissant ton cheval derrière toi. Les deux autres s'avancent par la même occasion dans votre direction, prêt à soutenir leur ami. Il faut dire que, recouvert de ces fourrures sombres et épaisses, ta carrure déjà bien imposante est monstrueusement amplifiée. Sans parler qu'on entends ton marteau chanter en frottant contre ta ceinture, sous une cape qui te recouvre presque entièrement ; Révélant ainsi que tu es armé - Mais de quelle arme s'agit-il? Tes cheveux blonds, ton visage carré et tes yeux luisants des profondeurs de l'océan, et ce de manière plutôt surnaturelle, se dévoilent tandis que tu retires ta capuche une fois arrivé non loin d'eux. « Cet homme serait-il entrain de vous importuner mademoiselle? » Demandes-tu, t'adressant seulement à la jeune femme tout en ignorant l'individu, qui siffle pour répondre. « Pas l'moins du monde étranger. Passe ton ch'min et épargne nous tes pulsions héroïque inutiles. » Ton regard perçant se pose alors sur lui, aussi froid que la neige qui vous entoure, et pourtant si solaire. « Ce n'est pas à toi que je m'adressais. » Ta voix claquant dans l'air est méprisante, austère. A l'époque cet homme serait déjà entrain de se tortiller au sol, le visage ensanglanté, mais tu as changé. Trop changé. Tu ne réagiras que si la jeune femme que tu regardes à nouveau te le demande. « Tout va bien ? » Demandes-tu donc dans sa direction, d'une voix bien plus bienveillante. L'homme rechigne et lance, un arrière ton menaçant. « Allez. Répond femme. Dit lui c'qu'il veut entendre, qu'on puisse continuer notre ptite conversation. »
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Aoû 2018 - 20:30

Feuille de personnage
Compétences de base:
Compétences acquises:
Equipements:
avatar
Admin > Stark > Longue nuit


☇ Arrivé(e) sur nos terres : 29/05/2018
☇ Messages : 163
Dragons : 153
Voir le profil de l'utilisateur https://shinysnotra.tumblr.com/


Kaï & Sansa

 
Qui aurait pu croire que le Nord soit devenu assez dangereux pour qu'une voyageuse soit importunée par des mécréants ? Pas moi, il y a quelques semaines. Mais à présent, sans réelle autorité dans le Nord, les bandits et les violeurs fleurissaient telle une rose au soleil. « C'est de ta faute, Robb ! », voilà la seule pensée qui me tourne en tête depuis que ces hommes ont surgi des bois. S'il n'était pas aussi occupé à jouer les présumés rois en faisant la guéguerre, nous pourrions peut-être avoir une chance de récupérer Winterfell sans trop de soucis.

Un autre homme surgit d'entre les arbres. Ses traits étaient cachés, jusqu'à ce qu'il retire sa capuche. Un homme massif, blond, avec des yeux bleus saisissants. Et armé, visiblement. Que voulait-il ? Que cherchait-il à obtenir en intervenant ?

Je me redressai et en rassemblant mes forces, je me relevai en lançant un regard noir à l'apprenti violeur. Quel dommage que Père ne soit plus de ce monde, il se serait fait un plaisir de lui apprendre une leçon. « Je suis Sansa Stark, Lady de Winterfell et Gardienne du Nord. Vous, monsieur, êtes un malotru de penser que je suis une prostituée, ou que je me laisserai abuser aussi facilement. Sachez que je n'aurai aucun scrupule à demander votre tête, monsieur l'apprenti violeur. » Je le fusillai du regard profondément, voulant m'assurer qu'il retiendrait la réprimande. Hélas, je n'avais aucune illusion sur ce type, cela ne l'arrêterait pas.

Je tournai ensuite mon regard vers l'inconnu blonde. « Quant à vous, monsieur, je vous suis reconnaissante de votre intervention. Les terres du Nord sont hostiles à qui voyage seul de par leur climat, cela je le savais, mais j'ignorais que leur faune était devenue aussi malveillante... Puis-je vous demander ce que vous faîtes aussi avant dans mes terres ? » demandai-je, ignorant royalement le vilain s'étouffant de rage. Il était temps que les hommes apprennent que le sexe faible n'était pas un jouet bon à utiliser et abuser.

 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Sep 2018 - 6:38

Feuille de personnage
Compétences de base:
Compétences acquises:
Equipements:
avatar
Admin > Targaryen > Longue Nuit


☇ Arrivé(e) sur nos terres : 18/09/2018
☇ Messages : 62
Dragons : 175
Voir le profil de l'utilisateur
sujet abandonné
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
First and Last Winter :: Rp Abandonné-